1.4 Le classement et l’inventaire des archives de la Fédération CGT des cheminots

UNE ENTREPRISE PUBLIQUE DANS LA GUERRE : LA SNCF, 1939-1945


Première partie : Quelles archives aujourd’hui pour l’histoire


Madeleine Peytavin : Le classement et l’inventaire des archives de la Fédération CGT des cheminots

Il m’appartient de vous parler des archives de la Fédération CGT des cheminots et de son très jeune Institut d’histoire sociale (IHS) dont les fonds constituent des archives privées.

Entre le XXXVIICongrès qui s’est déroulé à Lille et le XXXVIIIe Congrès à Saint-Malo en mai dernier, l’Institut d’histoire sociale CGT des cheminots s’est mis en place et a vite pris des décisions concernant l’archivage des documents produits par la Fédération.

L’ARCHIVAGE : L’UNE DES GRANDES ACTIVITÉS DE L’INSTITUT

L’une des missions de l’Institut est l’archivage des documents produits par la Fédération à tous les niveaux de son organisation.

Je parlerai essentiellement des archives papier aujourd’hui. Ces documents représentent déjà plus de 3 000 boîtes appelées à être enrichies grâce à des appels lancés dans le bulletin de l’Institut expliquant bien aux adhérents, aux militants qu’il ne s’agit pas de centraliser les archives, de multiplier le nombre de boîtes, mais de prendre toutes les précautions pour ne plus rien jeter avant de s’être assuré que nous ne possédons pas déjà ces documents et, mieux encore, de constituer des collections d’archives au plus près de leurs lieux de production, soit dans les instituts départementaux ou régionaux.

Dans ce but, des correspondants ont été désignés sur la base du volontariat dans les secteurs fédéraux, chargés de relayer cette mission.

VERSEMENT DES ARCHIVES AUX AD DE LA SEINE-SAINT-DENIS

Une grande décision a été prise très vite :

- verser nos archives aux Archives départementales de la Seine-Saint-Denis après quelques rencontres avec Agnès Magnien, alors responsable des Archives départementales. Le siège de la Fédération à Montreuil se situe dans ce département ;

- mais nos archives seront classées à Montreuil car nous disposons de plus grandes surfaces de tri qu’à Bobigny ;

- les dépôts d’archives se feront par étapes : nous pensons, ainsi, assurer une meilleure protection de nos documents, et en faciliter l’accès à tous mais plus particulièrement aux généalogistes, aux militants, aux étudiants, aux chercheurs.

Bien entendu, nous respecterons les délais d’autorisation de communication en vigueur dans les archives publiques de façon générale et une convention établie entre les AD du 93 et l’Institut précisera que l’Institut reste propriétaire de ses archives.

CLASSER LES ARCHIVES, UN GRAND CHANTIER

Pour classer nos archives, nous avons fait appel à Emmanuel Le Dœuff, étudiant en science politique, en 1re année de thèse sous la direction de Bernard Pudal.

Il vient de s’atteler à la tâche.

CLASSER LES ARCHIVES : DE LA MÉTHODE

Classer les archives de la Fédération demande beaucoup de méthode et dégager un plan d’archivage ne fut pas une mince affaire. Deux grandes difficultés ont surgi :

1 / l’ancienneté des archives, antérieures à la création de la FD (1917), brouillait l’objectif ;

2 / la complexité de l’histoire de la Fédération et de l’entreprise.

Trois idées ont finalement émergé :

1 / à partir d’un organigramme couvrant la période (1944 à nos jours) une chronologie fine de l’histoire de la FD a pu être déclinée, histoire liée à celle du syndicalisme en général, à celle du syndicalisme corporatif mais aussi à celle de l’évolution du chemin de fer ;

2 / un classement au plus près de l’activité syndicale tant verticalement qu’horizontalement est préconisé. Pour vous illustrer ce classement, vous pouvez rapprocher l’organisation de la Fédération de celle de l’entreprise à partir de la nationalisation ;

3 / les archives constituées en dossiers par des militants, des collection­neurs sont scrupuleusement conservées telles quelles afin de ne pas les ­vider de leur substance originelle. Ces archives seront inventoriées et des copies pourront être exécutées afin de combler des lacunes trop cruelles ailleurs.

TROIS GRANDES PÉRIODES DANS LE PLAN D’ARCHIVAGE

Après vous avoir livré nos tâtonnements et nos réponses, je vous indique les grandes lignes de notre plan d’archivage divisé en trois grandes périodes :

1 / de la création de la Fédération à la veille de la nationalisation des ­compagnies ;

2 / de la nationalisation à la réforme des structures ;

3 / de la réforme des structures à la mise en place d’un Établissement industriel et commercial (EPIC).

1re période : de la création de la Fédération nationale à la nationalisation des chemins de fer, 1917-1938

La Fédération CGT des cheminots se crée en plein conflit mondial, à un moment où l’Union sacrée s’émousse, comme en témoignent les grèves recensées par Jean-Louis Robert tout au long de l’année 1916 dans les usines de guerre et au moment où les conditions de vie et de travail deviennent trop ­difficiles.

En effet, Pierre Hamp rapporte dans la Tribune des cheminots, no 1, de mars 1917 que c’est dans les chemins de fer que l’on rencontre en France “ la forme la plus esclavagiste du salariat ” et “ que l’on peut dire que le cheminot se trouve dans la plus grande misère de tous les travailleurs français ”.

En effet, il cite les cheminots de Fives-Lille qui pointent dans les bureaux de bienfaisance.

C’est dans ce climat que fusionnent les différentes associations, Fédération et Syndicat des travailleurs des chemins de fer.

L’Union syndicale, témoigne Pierre Hamp, rend la “ noblesse ”, la “ dignité ” aux travailleurs syndiqués. Les syndiqués se multiplient par 3. De 12 000 ils passent à 50 000, 65 000, 70 000, selon les sources.

Viennent les années 1920 et 1930, de scission, de réunification (1935), juste avant la nationalisation.

2e période : de la SNCF à la réforme des structures, 1938-1972

La Fédération calque son organisation sur la SNCF : organismes fédéraux – unions puis régions – secteurs – syndicats – sections syndicales – sections techniques. Dans cette période il faut enregistrer la désorganisation de la CGT quand les militants communistes sont exclus de la CGT le 3 septembre 1939 et le retour à la CGT légale le 21 août 1944.

Comme le fait remarquer Robert Hernio, responsable syndical dans la Résistance puis responsable fédéral dans ses souvenirs Avant que les cloches sonnent, il faut planquer la ronéo et, dès la 1re Tribune illégale publiée, il faut la diffuser très vite et n’en garder aucune. Comment archiver dans ces conditions ?

3e période : de la réforme des structures à l’EPIC, 1972-1992

Les révoqués des années 1940-1950 sont réintégrés, mais nous avons détruit des archives précieuses en déchirant ou en brûlant des blâmes pour fait d’action syndicale et nous avons ainsi perdu certaines traces des actions contre les guerres coloniales en particulier.

Notre plan d’archivage comporte d’autres classements d’autres matériaux que le papier mais ils sont de moindre importance pour ce colloque ou nous n’avons pas assez avancé ce travail dans les autres domaines, comme les photos par exemple.

Notre conclusion provisoire : aujourd’hui, la contribution de l’Institut à la recherche s’améliore.

En voici quelques exemples :

- Photos, film, témoignages, documents rares ont été retrouvés.

- La grève de 1968 et son 30e anniversaire ont donné lieu à différentes initiatives et ont permis souvent de sortir des caves et des greniers de nombreuses preuves de la participation du mouvement ouvrier aux événements de Mai, participation qui rend amnésiques certains.

- Écrits et photos de la grève de l’hiver de 1995 nous parviennent mieux référencés et surtout mieux datés.

- Le XXXVIIIe Congrès modifiant les responsabilités des dirigeants fédéraux, des conseils de classement de leurs dossiers leur ont été prodigués pas plus tard que la semaine dernière par le président de l’Institut.

- Le microfilmage de l’organe de la Fédération La Tribune des cheminots se met en marche.

- Alimenter le livre Dict. Bio. Cheminot.

Bien sûr, beaucoup reste à faire, mais permettez-moi de penser que l’optimisme de l’Institut d’histoire sociale CGT est pleinement justifié.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search